LESSENSUELS.FR
Le petit lexique
Publié dans

Faire du sexe, mais à quel moment est-ce du sexe ?

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par une petite définition.
Enfin… petite euuuh… pas tellement mais je te laisse seul.e juge !

la sexualité

Voici ce que l’on peut trouver sur Wikipedia :

Rapport sexuel

“Le rapport sexuel ou coït, en tant que relation humaine, implique de facto plus d’un individu dans un comportement sexuel humain aboutissant ou non à une pénétration. Exclue par cette définition, la masturbation demeure un acte sexuel pouvant provoquer les mêmes réponses physiologiques.
Il est traditionnellement distingué plusieurs phases dans un rapport sexuel : le désir, les préliminaires associés à l’excitation sexuelle, l’acte sexuel proprement dit (voir coït), l’orgasme et la résolution. Cependant, aucune de ces phases n’est en elle-même nécessaire, un rapport sexuel pouvant se concevoir sans pénétration, et sans orgasme. ”

source : Wikipedia

Maintenant que nous avons une définition nous souhaitons partager avec toi quelques petites choses qui nous paraissent importantes. Cela n’engage que nous, Les Sensuels. C’est notre avis et il doit être considéré comme tel, un avis parmi tant d’autres.

À quel moment est-ce du sexe ?

Monsieur Bill Clinton ne serait sûrement pas d’accord avec notre première mise au point. De même que la plupart des personnes qui se demandent si “sucer c’est tromper ?”.

Depuis longtemps, l’acte sexuel est considéré comme tel dès qu’il y a pénétration d’un pénis dans un orifice de type vagin ou anus. En ce qui concerne le vagin cela fait écho à l’utilité de l’acte. En effet, dans les fondements de notre société, le plaisir que procure le sexe est sujet à un tabou plus ou moins épais alors que son utilité dans la reproduction n’est pas à remettre en question. La sodomie est considérée comme contre nature puisque ne participant pas à la reproduction. De nombreux pays vont même jusqu’à condamner juridiquement cette pratique encore aujourd’hui.

Le définition apportée par Wikipédia est assez claire en la matière. Certaines étapes sont facultatives pendant un rapport.

Pourtant, pour beaucoup encore, la pénétration semble avoir une grande importance dans l’accomplissement d’un acte dit “complet”.

Pour repenser le concept d’acte sexuel, plusieurs choses doivent peser dans la balance.

En tout premier lieu il est plus honnête de dire que le plus souvent quand nous faisons l’amour, nous le faisons pour le simple plaisir spirituel et/ou charnel que cela procure et non pas dans un but reproductif. Par conséquent, il nous paraît logique de considérer que tout rapport consenti de façon libre et éclairée ayant intérêt à nous apporter du plaisir et de la satisfaction sur le plan sexuel relève d’un rapport sexuel.

Il est tout à fait envisageable de faire une session entière composée uniquement de massage érotique et de prendre un pied incroyable pourvu qu’une bonne alchimie se passe entre les participants.

Sensualité

La place du sexe dans une vie

Certains te diront qu’il ne peuvent pas vivre sans. D’autres s’accommodent de ce qu’ils ou elles ont. Il y a ceux qui ne comprennent pas pourquoi il y a autant d’engouement autour de ça.

Bien que le sexe soit de l’ordre de l’intime et donc soumis à certains tabous, il occupe paradoxalement une place de grande importance dans notre vie quotidienne au point de représenter une vraie pression sociale pour nombres d’individus.

Idéalement, cela devrait avoir la place que l’on décide de lui donner mais dans les faits c’est un peu un mélange de ça et “d’exigences sociales”. Les généralités prennent souvent le pas sur les besoins individuels. Pour ne citer qu’un exemple, un homme doit toujours en avoir envie.

Il n’y a pas de loi en la matière et en dehors du respect le plus strict du consentement, il te revient de te défaire de l’emprise sociale et d’affirmer tes préférences déjà pour toi même. Nous n’allons pas avoir l’affront de prétendre que cela est facile mais c’est nécessaire.

Épanouissement

Vivez ! Vivez et vivez !

Défaire plusieurs décennies de bride sociale ne se fait pas en un claquement de doigts. La morale populaire a posé une empreinte importante et durable sur la sexualité de façon générale. Beaucoup de personnes pensent être légitimes à donner leur avis, souvent négatif, sur des pratiques qui leurs sont étrangères.

Tu n’as pas l’obligation de t’expliquer, de te justifier ni d’éduquer. À l’heure d’internet, les informations n’ont jamais été aussi facilement accessibles, alors aux autres de faire leurs recherches pour comprendre davantage un sujet ou de choisir d’étaler leur bêtise. Tu n’es en rien responsable de cela.

Pourquoi dois-tu te justifier dans TON exploration de TON type de sexualité ?

Que l’on pense n’avoir qu’une seule vie, que l’on croit en la réincarnation ou en la vie
après la mort, dans le présent c’est cette vie là que tu as. Alors, tant que tes préférences ne nuisent à personne, autant mener la vie que tu souhaites.

En tout cas c’est ce que nous te souhaitons chez Les Sensuels !

Loin des justifications, si tu souhaites nous faire part de tes expérience et de ton avis, je serai ravie de te lire sur cette adresse : blog@lessensuels.fr

Merci de ta lecture et à bientôt.

Francesca
Fondatrice, animatrice et auteure sexo Les Sensuels

Rejoignez la discussion

Rejoignez la discussion

Haut

PANIER 0

RÉCEMMENT CONSULTÉS 0

MON COMPTE
Liste d'envie

Se connecter

Récupération du mot de passe

Mot de passe perdu ? Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien par e-mail pour créer un nouveau mot de passe.

Ajouté à ma liste d'envie ! VOIR MA LISTE D'ENVIE