LESSENSUELS.FR
Le petit lexique
Publié dans

L’after care ou le plaisir de prendre soin de l’autre

after care
On pense à protéger notre santé pour l’acte sexuel, l’after care est une protection de notre sensibilité, de notre être.

Petite mise en situation sensuelle ou pas…

Il est un peu plus de 23 heures et après un repas où se sont succédés rires, doux frissons d’excitation dans le ventre et douce chaleur sur les joues, arrive le moment de partager un moment d’intimité. Il y a eu des tas de messages dans lesquels vous décriviez avec tellement de détails ce que devrait être cette nuit.

Sauf que… vos corps ne se connaissent pas et qu’ au lieu de faire tranquillement le tour des sensations les choses s’enchaînent avec une certaine logique certes, mais sans réelle envie ou passion. C’est presque assez mécanique alors que ce mot n’aurait normalement pas sa place dans une interaction entre humains et surtout dans l’intimité d’une chambre. L’instant sexe oral n’aura été que de très courte duré et c’est dommage parce que c’est quelque chose que tu aimes beaucoup. Les caresses sont plutôt “sèches” et finalement après un moment très relativement satisfaisant ton ou ta partenaire te sourit puis se tourne et s’endort à un vitesse ahurissante !

Tu es là, un peu sonné·e, bloqué·e dans une sorte d’incompréhension et arrive ce sentiment de déception qui grandit lentement en toi jusqu’à prendre toute la place.

Ceci est un scénario parmi tant d’autres. Il ou elle aurait pu te demander sans trop de ménagement de partir juste après et te bloquer sur tous les réseaux sociaux que vous aviez en commun ou alors cette personne aurait pu se rhabiller rapidement au moment où tu aurais fait mine d’esquisser un geste tendre dans sa direction avant de te faire la bise et de s’enfuir dans le couloir de l’immeuble.

Qu’est-ce qui vous a empêché de partager de la tendresse au juste ?

after care
Avoir de l’attention après l’acte sexuel a un effet positif

L’after care : le petit plaid pour le cœur

Un sujet qui nous touche plus qu’on le croit

Dans l’article sur le BDSM j’évoquais avec toi la notion d’after care et le pourquoi de l’importance de ce moment après une séance BDSM justement. Je te disais aussi que l’after care ne se limite pas à cet univers et qu’il est important de le généraliser un peu plus.

Sur Instagram, je suis un compte qui s’appelle Orgasme et Moi qui est tenu par une humaine merveilleuse : Charline Vermont @orgasme_et_moi.

Ce compte est une pépite en matière d’éducation sexuelle bienveillante. Charline partage des astuces, des informations mais également des témoignages et il y a quelque temps elle évoquait l’impacte de l’absence d’After care après une relation sexuelle. Les témoignages étaient bouleversants et certains faisaient cruellement écho à mes propres expériences. Mais ce qui est encore plus dur c’est de savoir que Charline en a reçu un bon paquet de ces témoignages au point de demander à ce qu’on arrête de lui en envoyer parce que ça lui en faisait trop à gérer émotionnellement !

Nous avons tous une sensibilité

Dans ses stories instagram un certain nombre de témoignages revenaient sans cesse sur un point : la sensation d’avoir été utilisé comme un objet en niant la part humaine et la sensibilité investie dans un moment intime.

Charline a alors évoqué l’importance du consentement et de son lien étroit avec l’after care car on peut être parfaitement être consentant pour joyeusement s’envoyer en l’air mais pas pour se faire simplement utilisé comme un objet sexuel.

L’absence d’attention ou du minimum de considération peut très bien être vécue comme une violence. Après avoir mélangé corps et fluides, une déconnexion aussi nette de l’autre est souvent mal vécue et c’est tout à fait normal. Surtout qu’il y a de quoi nous plonger dans l’incompréhension.

after care
De petits gestes qui changent tout pour prendre soin de l’autre

Pas de bras ? Pas d’after care !

Pourquoi l’after care fait si peur ?

En vérité cela m’interroge. Le sexe c’est plutôt cool et les câlins agréables alors pourquoi certaines personnes se sentent dans l’incapacité de partager les deux même avec un·e partenaire d’un seul soir ? Pourquoi se priver nous et l’autre de la douceur du petit extra qui viendra clôturer un instant intime ?

Je me demande s’ il y a de la peur ? Peur de montrer de la tendresse qui pourrait être interprété comme une “promesse” alors que l’on ne souhaite pas s’engager au-delà de cet instant ? Peur que l’autre ne s’accroche ? Peur de nous même tomber dans les sentiments ?

Ou sommes-nous conscient que l’instant n’était pas si dingue que cela et nous voudrions juste très rapidement mettre cela derrière nous ? On pourrait retourner tout cela dans tous les sens, il est possible que les réponses à la question soient assez nombreuses et propres à chacun.

Il est important d’en parler

Ben Névert est un vidéaste qui anime entre autre chose une émission géniale sur YouTube qui s’appelle “Entre Mecs” et parmi les vidéos de l’émission il y en a une qui nous intéresse aujourd’hui :

Vers 15:45 min Ben évoque l’after care et ses bienfaits au niveau notamment de l’ouverture du dialogue et de l’impact positif que cela peut avoir dans sa sexualité. Un peu plus loin vers 19:30 min, un des invité, Julien Sabas, évoque cette sensation proche du “dégoût” après avoir “terminé” l’acte tout en nuançant que c’est bien moins extrême que cela. Il parle de la différence qu’il y a entre un moment partagé avec une partenaire régulière et un plan d’un soir. La sensation d’oppression que provoque la simple proximité de l’autre . Et c’est intéressant car il existe bien évidemment des personnes qui souffrent de se sentir rejetées ET il y a des personnes qui n’ont pas forcément eu envie de blesser l’autre. Et il y a des raclures bien entendu, mais bon ceux et celles là ne lisent pas mon blog je pense donc on se passera de vraiment s’occuper de leur cas car cela demande de l’énergie que je n’ai pas !

after care
Faut-il être amoureux·se pour se témoigner de l’attention ou de la tendresse ?

L’after care dans la même chambre que l’Amour ?

Un partage d’intimité non limité

Le sexe est intime et nous rend souvent vulnérables. L’after care est un moyen de montrer de la gentillesse et de l’attention à ton ou ta partenaire. Ce qu’il y a de chouette à imaginer c’est que cette tendresse te sois retourné également !

Ce moment d’après peut avoir des tas de formes différentes allant d’une tasse de chocolat à un petit débrief des moments préférés de ce qu’il vient de se passer. Il peut être un échange constructif sur ce qui allait et n’allait pas sans se départir d’humour et de respect. Un simple câlin avant de sombrer dans le sommeil.

Peut-être seras-tu tenté de te dire que cela est trop intime ? Tu viens de passer un certain temps nu·e avec une personne à te frotter, échanger des tas d’informations sensorielles et de “notes” que personnes ne t’entend faire au quotidien ! Je ne sais pas ce qui peut être plus intime en fait !

Et si tu as peur de tomber dans l’Amour et bien…

L’Amour n’est pas si “grave” !

Personnellement, je pense que l’on fait trop grand cas de l’Amour en général. On le sacralise beaucoup trop.

On en fait des films, des poèmes, des thèses, … On en fait quelque chose de si spéciale qu’il doit être réservé à l’élu·e, presque à l’unique personne spéciale. Alors qu’au final c’est juste une émotion. Très belle certes mais une émotion parmi beaucoup d’autres. Je veux dire, jamais personne ne m’a dit que je n’avais pas le droit d’avoir peur des araignées parce que j’avais déjà peur de l’océan non ? Alors pourquoi autant de règles sur ce que devrait être l’amour ?

On devrait se sentir libre d’aimer pour toute une vie comme pour trente minutes et demi. On devrait se sentir libre d’aimer autant de fois que le cœur le désire, et cela ne rendrait pas cet amour moins légitime. Il ne cesserait pas d’être spécial puisque la seule raison qui fait qu’il l’est c’est qu’on le considère comme tel. Être amoureux·se c’est simplement magnifique.

Ressens le, le temps qu’il t’est donné de le sentir ou pas. Sois clair avec l’autre et avec toi-même. Laisse s’exprimer les plus beaux aspects de ta personne puis laisse l’autre s’en aller heureux·se d’avoir fait ta connaissance ou attrape sa manche juste avant la séparation comme dans toutes ces romances un peu débiles et tente ta chance si le cœur t’en dis. Juste sois heureux·se !

Et toi ? Quelle place a l’after care dans ta vie ? Qu’est-ce que cela t’as apporté ? Je t’en prie, écris nous à cette adresse : blog@lessensuels.fr

Merci de ta lecture. Prends soin de toi 🙂

Francesca
Fondatrice, animatrice et auteure sexo Les Sensuels

Rejoignez la discussion

Rejoignez la discussion

MON COMPTE
Liste de souhaits
Connexion
Récupération du mot de passe

Mot de passe perdu ? Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien par e-mail pour créer un nouveau mot de passe.

Haut
Arrow

VOTRE PANIER 0

RÉCEMMENT CONSULTÉS 0

Ajouté à ma liste d'envie ! VOIR MA LISTE D'ENVIE

Suggestion en complément

Poursuivre les achats Voir le panier Commander